Excellence financière

Pour rester compétitif et exploiter les opportunités du marché, le Groupe adapte en permanence ses structures et processus aux évolutions de celui-ci. En évaluant soigneusement les chances et les risques, ­Implenia préserve sa liberté entrepreneuriale et crée durablement de la valeur pour ses parties prenantes.

Ce que nous avons réalisé en 2014 / 2015

Nos objectifs d’ici à 2017

  • Nous appliquons le nouvel ­Implenia Management System IMS 2.0 aux nouveaux projets.
  • Nous harmonisons et établissons les processus et instruments de la gestion financière à l’échelle du Groupe.
  • Nous assurons, grâce à l’approche «One Company», une amélioration des résultats, une meilleure satisfaction des clients et une plus grande transparence.
  • Nous optimisons la gestion de la trésorerie.
  • Nous standardisons et renforçons le système de contrôle interne (CSI).

6.1Créer de la valeur sur une base solidee

­­Depuis sa création en 2006, ­Implenia s’est transformée en une société forte, disposant d’une vaste offre de prestations, d’une marque bien positionnée et d’un fort ancrage local sur le marché suisse ainsi qu’en Allemagne, en Autriche, en Norvège et en Suède. Implenia dispose d’une base de capital solide par rapport au reste du secteur. Malgré l’acquisition de Bilfinger Construction, le rendement du capital investi a atteint 29,2% (40,6% hors PPA). Il est donc nettement supérieur au coût moyen du capital, lequel s’établit à 9,5%.

S’appuyant sur un fondement financier solide, l’entreprise a de nouveau généré de la valeur économique en 2015. L’acquisition de Bilfinger Construction, réalisée au cours de la période sous revue, a entraîné une augmentation du total du bilan, à 2731 millions de francs.

Implenia a placé avec succès, fin 2014, un emprunt obligataire de 125 millions de francs ainsi que, mi-2015, un emprunt obligataire convertible subordonné de 175 millions de francs. Par ailleurs, l’entreprise a pu renouveler le crédit syndiqué en cours. Ce dernier a été augmenté de 150 millions de francs, à 650 millions de francs, et sa durée étendue jusqu’en 2020. Grâce à ce renouvellement, ­Implenia bénéficie d’un financement à des conditions plus favorables et plus souples. Ceci a permis au Groupe de continuer à diversifier sa base de capitaux étrangers, de même que de retrouver, après l’acquisition de Bilfinger Constructions, le haut niveau habituel de sa capacité financière.

Au cours des cinq dernières années, les actionnaires, de même que toutes les parties prenantes, ont bénéficié de l’accroissement de la valeur ajoutée nette. La part de loin la plus importante de celle-ci est versée aux collaborateurs, sous forme de salaires et de rémunérations. ­Implenia a par ailleurs été en mesure de distribuer en 2014 un dividende ordinaire et en 2015 un dividende attractif de 1,80 franc par action, de même qu’un dividende exceptionnel de 0,10 franc par action à l’occasion de son dixième anniversaire.

6.2Développer des processus efficaces

Très diverses, les activités d’Implenia vont du financement à la construction d’ouvrages complexes de toute nature et de toutes dimensions, en passant par le développement. L’entreprise porte par conséquent une attention particulière à la gestion et à la surveillance des flux financiers. Elle vise une amélioration de la rentabilité, une augmentation durable de la valeur de l’entreprise, un financement solide, une réserve suffisante de liquidités et une dotation adéquate en capital.

Dans le secteur de la construction, où les marges sont généralement faibles, il est absolument déterminant que l’entreprise dispose d’une gestion des projets et des risques appropriée à sa situation financière. Ainsi, ­Implenia a mis en place une gestion systématique des risques pour les projets auxquels elle participe en qualité d’entreprise totale ou générale (ET / EG). En fonction de leur taille, les projets sont suivis depuis la prospection jusqu’à la phase de garantie. Les risques sont identifiés et quantifiés. Des mesures sont prises pour gérer la probabilité de leur réalisation et leur étendue.

Augmentation de la création de valeur grâce au cadencement des projets de construction

Afin d’améliorer l’efficacité de l’entreprise en interconnectant les systèmes, les processus, les compétences et les personnes au sein des projets de construction, ­Implenia a renforcé, au cours de la période sous revue, ses efforts d’«excellence opérationnelle».

C’est ainsi qu’Implenia a choisi un procédé innovant de pose d’un radier en béton maigre comme fondation d’un centre logistique à Dagmersellen (LU). Au lieu de couler la couche de fondation au moyen traditionnel d’une benne à béton manutentionnée par une grue, ­Implenia a eu recours à une finisseuse – une machine habituellement utilisée dans la construction de routes. Cette méthode a permis de couler, en un seul jour ouvrable, une couche de béton de 5800 m2 et d’une épaisseur de 10 cm. Ce procédé innovant s’est donc avéré trois fois plus rapide que la méthode traditionnelle.

L’alimentation continue en matériau de construction constitue l’élément déterminant de cette nouvelle méthode. La livraison du béton doit donc s’effectuer de manière régulière – toutes les 11 minutes dans le cas de Dagmersellen. Certes, dans le cadre de l’essai pilote, cet horaire cadencé n’a pas pu être intégralement respecté. Néanmoins, le couplage des processus de pose et de livraison du béton a finalement débouché sur une énorme augmentation de la création de valeur.

En tant que société cotée en bourse, ­Implenia respecte les prescriptions du droit commercial et, en particulier, les règles comptables selon les normes IFRS (International Financial Reporting Standards). Par ailleurs, ­Implenia assure la qualité de son reporting financier grâce à un système global de contrôle interne. Pour des raisons d’assurance qualité, ­Implenia a confié son audit interne à un organisme indépendant et la révision externe à un autre organe. En publiant régulièrement ses résultats annuels et semestriels dans ses Rapports de gestion et semestriels, ­Implenia assure la transparence vis-à-vis de ses parties prenantes, générant ainsi la confiance.

Afin de préserver sa compétitivité à long terme, ­Implenia adapte – si nécessaire – ses structures et processus au marché, aux évolutions en matière de gestion d’entreprise et à l’état de la technique. C’est ainsi qu’au cours de la période sous revue, l’entreprise a transformé ses unités opérationnelles pour constituer quatre nouvelles Divisions: Development, Suisse, Infrastructure et International. Grâce à cette structure, ­Implenia est en mesure de mieux servir ses marchés et d’exploiter les synergies au sein du Groupe. L’utilisation de processus de gestion, ainsi que de nouvelles technologies telles que la Lean Construction, le Building Information Modelling (BIM) et l’Implenia Management System (IMS) 2.0, y contribue également.

Dès 2013, ­Implenia a mis en œuvre le concept de la gestion axée sur la valeur, ne se focalisant donc pas uniquement sur le produit généré par l’entreprise, mais aussi sur la valeur de celle-ci. ­Implenia a introduit l’approche fondée sur le profit économique dans l’ensemble de ses Divisions.

6.3Orientation sur les clients

Au cours de la période sous revue, l’entreprise a renforcé son organisation transversale à travers l’approche dite «One Company». ­Implenia place ainsi les projets au centre de ses préoccupations et non les différents départements. Pour les projets de plus grande envergure, les Divisions et unités concernées constituent une équipe de projet commune qui en assume la responsabilité. L’approche «One Company» promeut la collaboration interne, par-delà les frontières organisationnelles et géographiques, et rapproche ­Implenia de ses clients.

Pour assurer le bon fonctionnement de cette organisation, l’équipe de projet n’est pas dirigée via la ligne opérationnelle, mais à travers une structure de direction spécifique au projet. L’équipe en charge du projet est globalement et solidairement responsable du succès de celui-ci. Cela signifie par ailleurs que ses résultats ne sont plus mesurés au moment où il passe au stade de l’exécution, comme c’est le cas pour un projet réalisé de manière conventionnelle. Le développeur du projet reste à bord jusqu’à l’achèvement de ce dernier et partage la responsabilité du décompte final. Ce principe s’applique également à l’évaluation de la réalisation des objectifs individuels de chacun des collaborateurs impliqués.

6.4Le marché suisse en évolution

Evolution des dépenses d'infrastructure publiques et privées enbatiméntet génie civil

Après des années de croissance persistante, le secteur suisse de la construction est récemment entré dans une phase de consolidation. L’abandon du cours plancher euro-franc suisse par la Banque nationale suisse, début 2015, assombrit en outre la conjoncture pour les investissements de construction en Suisse. Du fait de la solidité de sa situation financière et des progrès réalisés au cours des dernières années en matière de gestion d’entreprise, ­Implenia envisage néanmoins l’avenir avec confiance.

Certes, il est devenu plus difficile pour les particuliers de financer l’achat de leur logement, en raison d’une réglementation accrue. Pour les investisseurs institutionnels, l’immobilier résidentiel offre toutefois des possibilités de placement très attractives. D’une manière générale, le pouvoir d’achat reste élevé en Suisse, le marché de l’emploi est stable, les conditions de financement sont attrayantes, et la demande des investisseurs institutionnels demeure soutenue. Les fondamentaux du marché du logement restent donc favorables. Le taux de vacance n’a pas évolué et demeure faible, notamment dans les régions centrales.

Dans la construction d’infrastructures, les volumes ont reculé au cours de l’exercice. L’achèvement de plusieurs grands projets ainsi que des reports de nouveaux projets se sont traduits par une baisse des dépenses des collectivités publiques. Le nouveau fonds destiné au «Financement et aménagement de l’infrastructure ferroviaire» (FAIF), créé par la Confédération, contribuera cependant à animer le secteur des infrastructures au cours des prochaines années.