Gestion respectueuse de
l’environnement

Atelier MannheimAtelier scruté à la loupe

Dans le cadre d’un projet pilote mené à terme avec succès, Implenia a analysé en détail les flux de consommation d’électricité et le potentiel d’économie d’énergie dans l’atelier de Mannheim. Les premières mesures ont permis de réduire les coûts énergétiques de 13 000 euros par an.

[Translate to Français:]

[Translate to Français:]

Implenia dispose d’une trentaine de grands ateliers en Europe. Il s’agit principalement d’installations d’entretien et de stockage de matériaux. Mais on y trouve également des locaux de bureaux. L’exploitation des halles et des bâtiments, parfois très vastes, exige beaucoup de chaleur et donc de courant électrique.

Afin d’identifier le potentiel d’économie d’énergie dans les ateliers, Implenia a scruté à la loupe l’atelier de Mannheim dans le cadre d’un projet pilote. Occupant une superficie équivalente à six terrains de football, cet atelier abrite de vastes entrepôts ainsi que sept bâtiments et halles.

Les mesures ont été effectuées par Tetrag Automation AG, filiale d’Implenia qui distribue la solution de surveillance énergétique e3m, développée en interne, parfaitement adaptée à l’analyse fine de données de consommation. En décembre 2017, les ingénieurs de Tetrag ont installé de nouveaux compteurs d’électricité et des enregistreurs de données.

Les premières analyses ont montré que l’exploitation inutile recèle le principal potentiel d’optimisation, en particulier le fonctionnement la nuit et pendant les week-ends, lorsque les activités s’arrêtent. La réduction des coûts dans ce domaine repose avant tout sur la modification du comportement des 45 collaborateurs de l’atelier. Rien qu’en éteignant les appareils non utilisés, ils peuvent réaliser 5000 euros d’économies par an.

Les spécialistes de Tetrag ont identifié une série d’autres mesures d’efficacité, par exemple l’utilisation d’une technologie d’éclairage et de chauffage moderne. Au total, le potentiel de réduction des dépenses de courant électrique s’élève à 13 000 euros par an, ce qui permet d’amortir le coût du projet en deux ans. Ce potentiel d’économies, l’atelier a l’intention de l’exploiter progressivement. D’ores et déjà, l’installation d’air comprimé a été modernisée. Le monitoring montre qu’elle consomme un quart d’énergie en moins que l’installation précédente.

L’atelier est en grande partie chauffé par chauffage urbain. La prochaine étape consistera à rénover l’infrastructure de mesure afin de disposer de données exactes sur la température, de manière à créer un fondement solide à la mise en œuvre de nouvelles mesures efficaces.

Ce projet montre de manière impressionnante que la solution de Tetrag permet de concilier avantages économiques et écologiques. C’est pourquoi Implenia a l’intention d’étendre prochainement cette approche à d’autres ateliers.

Avez-vous des questions pour nos experts?