Gestion respectueuse de
l’environnement

Projet Grefsenveien ØvreOn peut aussi se passer de diesel

Dans la capitale norvégienne, Implenia exploite un chantier modèle sur lequel aucun carburant fossile n’est utilisé. Les expériences sont positives.

A première vue, cela ne semble pas inhabituel : dans le quartier Storo d’Oslo, Implenia Norge réalise un projet de construction routière depuis août 2018. Les travaux permettent d’améliorer l’accessibilité de la ligne de tram et la piste cyclable. Parallèlement, l’entreprise rénove les conduites d’eau et les canalisations. 

Un coup d’œil plus attentif sur le chantier permet toutefois de constater qu’un élément décisif est différent : tous les véhicules et machines ne consomment pas une goutte de carburant fossile. Ainsi, les transporteurs, les chargeuses sur roues et les véhicules spéciaux utilisés sont purement électriques. Les camions sont alimentés en biodiesel. Des plaques vibrantes alimentées par des batteries sont également en service.

Lors du choix des matériaux, Implenia veille en outre à leur durabilité et utilise un béton spécial, pauvre en CO2. Grâce à des mesures environnementales novatrices, Implenia a réussi à s’imposer face à la concurrence lors de l’appel d’offres. L’administration municipale a tenu compte des aspects environnementaux à hauteur de 20 % lors de l’adjudication.

Les 15 collaborateurs d’Implenia sont fiers de travailler sur ce chantier d’avenir. Mais il existe aussi certains défis. Par exemple le fait de recharger les batteries en temps utile. Les collaborateurs sont également nombreux à se rendre sur le chantier avec un véhicule électrique. Implenia a installé une station de recharge près des baraques de chantier à leur intention.

Le chantier à Oslo démontre de façon exemplaire les possibilités dont nous disposons aujourd’hui pour protéger le climat de manière significative. Autrement dit, dans l’activité de base d’Implenia qui génère la majeure partie des émissions de CO2. Il est d’autant plus réjouissant que les machines et les véhicules aient fait leurs preuves jusqu’à présent, même d’un point de vue économique. Eu égard à ces expériences positives, Implenia Norge entend désormais utiliser davantage de machines électriques dans d’autres projets.

Avez-vous des questions pour nos experts?